ArtoGreen

Bénéfices économiques et Moyens

 

 

ArtoGreen présente sa démarche et sa suite d’outils web simplifiés et adaptés sur son site web entièrement dédié à l’éco-conception et à l’Analyse du Cycle de Vie (ACV). Cette plateforme ressources jouera un rôle important au profit des organisations engagées afin d’évaluer les réductions d’impact rendues possibles sur toute la supply chain de leurs produits/services et de les aider réellement à trouver les solutions business exclusivement tournées vers encore plus de qualité et de service au client. La stratégie mise en place permet d’améliorer la rentabilité de l’entreprise car le taux de transformation client sera supérieur. Les ressources adaptées et pragmatiques et les conseils avisés, apportés par ArtoGreen sur les actions portées par les organisations volontaires leur permettront de faire des bénéfices, de fidéliser leurs clients sur le long terme, de se différencier de la concurrence grâce à l’innovation et de proposer des produits/services alliant qualité d’usage et qualité environnementale.

 

ArtoGreen, une aide et des outils pour agir efficacement

Les ressources dédiées et les outils informatiques développés par ArtoGreen permettent de répondre à vos besoins d’éco-conception, d’ACV et de conformité réglementaire. La plateforme ArtoGreen de ressources d’éco-conception produits/activités industrielles sur votre site réduit considérablement la charge de travail occasionnée par la recherche et la communication d’informations en matière de qualité, de santé, de sécurité et d’environnement. Toutes les solutions  logicielles sont accessibles via Internet. Il sera ainsi facile d’intégrer l’ensemble des acteurs de la supply chain, condition nécessaire pour mettre en place une démarche d’éco-conception efficace. Ces solutions web suggéreront aux utilisateurs les solutions pratiques et efficaces en répondant le mieux à ses besoins tout en leur permettant de comparer ou de simuler les différents scénarios pour les aider à prendre la meilleure décision. 

 

L’éco-conception pour développer votre compétitivité

Cette démarche, résolument tournée vers l’avenir, consiste à prendre en compte l’impact environnemental d’un produit dès sa conception afin de pouvoir l’améliorer, tout en maitrisant vos coûts. C’est également une démarche qui va s’imposer à tous les acteurs, car nos ressources énergétiques ont été largement exploitées.

Pour vous, entreprises, collectivités et établissements privés ou publics, s’embarquer dans le chemin de l’éco-conception est sans nul doute un enjeu majeur pour les années à venir de votre organisation. Afin d’accélérer la transition vers une meilleure utilisation des ressources, les solutions et services d’ArtoGreen vous proposent de vous accompagner dans vos projets.

De nombreuses organisations de formations universitaires, professionnelles et d’entreprises publiques et privées font confiance à ArtoGreen depuis plusieurs années :

-“[...] Sans revenir sur les atouts de votre démarche outillée, notamment les aspects dynamique et instantané des résultats, nous apprécions tout particulièrement l’ergonomie des logiciels ArtoGreen facilitant leur utilisation depuis la collecte des données, en passant par l’exploitation des résultats jusqu’ aux plans d’actions” 

-“[...] La fiabilité des résultats identiques à ceux initialement obtenus et surtout des bonus appréciables comme les équivalences en coûts des émissions de CO2, de consommations d’énergie et d’eau et de génération des déchets, les propositions d’actions standards quantifiées, indicateurs, etc.”

-“[...] Outil d'assistance interne d'une très grande qualité, proposé à un coût d'abonnement tout à fait dans la moyenne, outil agréable et intuitif. L'entrée dans la base est impressionnante de qualité d'information et de coordination du service avec les normes et réglementations en vigueur”

Notre mission est de vous proposer des logiciels innovants et performants indispensable à une démarche environnementale et sociétale maîtrisée afin que vous puissiez travailler vos produits en éco-conception sans contrainte économique forte. ArtoGreen s’engage à réduire vos dépenses dans la Recherche et le Développement de plus de 15%. Par ailleurs ArtoGreen est soutenue par la BPI et l’ADEME avec lesquelles nous travaillons en étroite collaboration. Cette mission s’articule autour de 3 axes :

1- Offrir des logiciels conformes aux exigences normatives et réglementaires

2. Exister en tant qu’éditeur de logiciels innovants et performants

3. Agir de manière responsable et engagée auprès des entités publiques et privées

Pourquoi l’éco-conception avec ArtoGreen ?

Nous vous présentons ici les éléments nécessaires à la compréhension du contexte liés à l'éco-conception, en commençant par une présentation rapide des enjeux environnementaux, puis le contexte réglementaire et normatif qui est en forte évolution. L’atout du concept fort à savoir le cycle de vie d'un produit et ses différentes étapes, et introduira les approches d'évaluation multicritères et les intérêts économiques d'une telle démarche pour l'entreprise :

- connaitre les principaux enjeux environnementaux liés aux produits/services

- connaitre le contexte réglementaire et normatif en rapport avec cette problématique

- être capable de définir l’éco-conception et d'identifier les différentes étapes du cycle de vie d'un produit/service

- disposer d’éléments pour pouvoir argumenter sur l'intérêt de la mise en place d'une démarche d’éco-conception dans l'entreprise

L’application web ArtoDesign développée par ArtoGreen, permet d’évaluer et comparer de manière qualitative le produit/service en cours de conception par rapport à un autre concept, ou produit existant ou concurrent, ayant le même service rendu au client. Elle permet à l’organisme visant la certification ISO14001:2015, d’identifier et d’évaluer les aspects environnementaux liés aux produits/services, les impacts, risques et opportunités associés et définir les moyens de maîtriser et d’influencer les aspects dans une perspective de cycle de vie, pour un :

- concept de produit/service nouveau le plus tôt possible du processus de conception,

- produit/service existant par la fabrication sur plan (pas de conception),

- achat de bien matériel et de service dans le but d’évaluer leur durabilité.

L’application web ArtoDesign est une aide à l’éco-conception ayant pour atout de répondre aux exigences de la norme ISO 14001 version 2015, à savoir :

  - &6.1 Actions à mettre en oeuvre face aux risques et opportunités

       Dans le cadre de la planification de son système de management environnemental, l’organisme doit … déterminer les risques et opportunités liés à - ses aspects environnementaux (voir 6.1.2),…

  - &6.1.2 Aspects environnementaux significatifs

      Identifier les aspects environnementaux et les impacts environnementaux associés de ses activités, produits et services qu’il a les moyens de maîtriser et ceux sur lesquels il a les moyens d’avoir une influence, dans une perspective de cycle de vie ;

  - &8.1 Planification et maîtrise opérationnelles

      En cohérence avec la perspective du cycle de vie, l’organisme doit :

          a) établir des moyens de maîtrise, de façon appropriée, pour s’assurer que son ou ses exigences environnementales sont prises en compte dans le processus de conception et de développement du produit ou service, en prenant en considération chaque phase de son cycle de vie;

          b) déterminer son ou ses exigences environnementales relatives à l’acquisition de produits et services, de façon appropriée;

          c) communiquer son ou ses exigences environnementales pertinentes aux fournisseurs externes…;

          d) prendre en considération la nécessité de fournir des informations sur les impacts environnementaux significatifs potentiels liés au transport ou à la livraison, à l’utilisation, au traitement en fin de vie et à l’élimination finale de ses produits et services.

Il y a 11 évolutions induites par une démarche d'éco-conception :

  1) démarrer une politique de type RSE,

  2) Les différents départements (achat, fabrication, logistique, marketing, juridique, RH...) devront être impliqués, collaborer et communiquer ensemble,

  3) se renseigner et s'informer sur toutes les normes et règlements associés à l'éco-conception et à son secteur d'activité,

  4) créer une émulation en interne pour permettre aux collaborateurs de s'approprier les projets et concepts et de contribuer à l'innovation,

  5) mettre en place des stratégies et moyens de communications adéquats et ciblés selon les parties prenantes,

  6) s'ouvrir beaucoup plus aux parties prenantes : collaborateurs, partenaires, fournisseurs, clients, autorités, tissus social...,

  7) impacter toute l'organisation que ce soit dans ses aspects verticaux (hiérarchie et départements) ou transversaux par la mise en place d'une démarche d'éco-conception,

  8) ouvrir aux partenaires et fournisseurs,

  9) ne pas subir l'éco-conception comme une contrainte mais de l'utiliser comme moyen d'anticiper les risques et les opportunités et d'en tirer un ROI,

  10) valoriser les aspects auxquels les partenaires et les clients sont sensibles, donc de collecter les informations auprès des parties prenantes et de leur communiquer les "résultats",

  11) répondre aux nouveaux modes de consommation.

L’éco-conception est un passage obligé aujourd’hui pour les nouveaux produits/services entrants sur un marché. Il faut donc que cette démarche s'inscrive dans un effort global soutenu par la direction et soit intégrée à l'organisation et à l'ADN de l'entreprise. L'objectif étant également de ne pas subir l'éco-conception comme une contrainte mais de l'utiliser comme moyen d'anticiper les risques et les opportunités et d'en tirer un ROI. Il est indispensable de mettre en place des canaux de recueil et d'émergence des idées, de valoriser les aspects auxquels les partenaires et les clients sont sensibles, donc de collecter les informations auprès des parties prenantes et de leur communiquer les "résultats". Donc les principaux arguments sont la pérennité à travers l'innovation et la réponse aux nouveaux besoins des clients et partenaires, le ROI à travers les économies tout au long de la chaîne, les nouveaux marchés et la consolidation de son image sur le marché existant et également répondre de manière anticipée aux réglementations qui vont émerger.

Pour les leviers en interne, des challenges, concours et groupes de travail qui créent de l'émulation et de l'appropriation, un système de communication ascendant et descendant orienté développement durable, RSE et éco-conception. Vers l'extérieur, tout dépend des forces en présence, il faut imaginer des contraintes ou préférences affichées au niveau des cahiers de charges, des rapports spécifiques, une participation à la conception du nouveau produit qui se traduit en intéressement (% sur vente produit, exclusivité, contrats sur volume ou durée), un chaînage des entreprises, événements partagés, mécénat ou projet social commun...
Un atout fort reste le besoin de répondre aux nouveaux modes de consommation avec tous les outils qui permettent et vont permettre de les "consommer" parfois de manière assez différente qu'aujourd'hui avec la notion d'achat de service et non pas de produit. Ceci va impliquer de nouveaux modèles économiques, de nouvelles façons de concevoir les produits associés à ces services et suggérer des opportunités économiques et environnementales un niveau d’influence sur les organisations dans les entreprises.

Dans tous les cas, la démarche d'éco-conception crée de nouveaux produits, de nouvelles filières, de nouveaux produits et de nouvelles sous-traitances. Des nouveaux comportements, de nouveaux concepts dans les thinks-thanks. Une meilleure vision protectrice sur l'environnement locale. Pour anticiper, il est clair que dès la conception d'un produit, il faut déjà le concevoir et le développer avec l’éco-conception tout simplement ! Cela évite les obligations soit d'améliorations par rapport aux produits existants soit la nécessité de se plier par rapport aux exigences normatives d'un marché.

Le nouveau produit à concevoir peut toujours être amélioré quand il s'agit de réduire les impacts environnementaux tout au long de cycle de vie. Il faut agir sur le levier du bon sens, un produit lourd gagnera à être allégé, un produit consommateur ou dissipateur d’énergie à être plus économe, un produit fabriqué à l'autre bout du monde à être produit localement, un produit difficilement démontable à être simplifié.... Se focaliser sur des aspects techniques en commençant par des actions simples et efficaces, permet de créer un élan pour ensuite et plus scientifiques. Il faut surtout ne pas avoir la prétention de proposer du premier coup un produit sans impact mais un produit allant vers un résultat escompté et répondant à toute la chaîne de valeurs.

La qualité de la vie des consommateurs peut être affectée de manière très positive quand un produit est conçu par les principes de l'éco-conception. Si l'on considère toutes les interactions de l'environnement dans le cycle de vie du produit et à sa désindustrialisation avec le traitement des déchets. Au démarrage d’une démarche d’éco-conception, la solution d’amélioration technique est de concevoir un produit simple. La conception et le développement doivent être non coûteux pour l’entreprise qui s'engage vers ses solutions. Après une certaine expérience, la mise en place d’une culture organisationnelle, économique et technique par la standardisation, la simplification des méthodes et par l’intégration de la pensée cycle de vie par les équipes de R&D, les fonctions Achats, la logistique, le marketing,…, l’entreprise pourra éco-concevoir et éco-innover des solutions orientées produit/service plus techniques répondant aux marchées aux besoins spécifiques des clients qu’elle saura faire émerger. De cette manière, pour l’entreprise, les solutions seront viables et éco-responsables. La vision sur le long terme a aussi toute son importance, les délais de retour d'investissement seront plus soutenables pour l’entreprise qui pourra répondre selon les réels besoins des marchés et des clients variant selon leur typologie, les fonctions produits/services.

Travailler ou penser cycle de vie du produit/service offre aux équipes de R&D un large éventail d’améliorations pouvant être pris en compte pour éco-concevoir un produit et cela dans le but de satisfaire les besoins économiques des clients tout en satisfaisant ceux de la société en général. Optimiser les ressources, minimiser les pollutions dans les usines et les transports, diminuer les énergies consommées à l’usage, supprimer l’obsolescence, augmenter la durée de vie, rendre le produit/service réparable, durable, recyclable en fin de vie,… Il est très facile de trouver des économies de bon sens à chaque étape du cycle de vie, économies d’achats des matières premières, économies dans le prix de revient de fabrication du produit/service, économies induites pour le client final. L'économie circulaire est un concept formidable, loin d’être « fort minable » pour l’entreprise.

L’application logicielle web ArtoDesign permet par la productivité de la méthode utilisée qu’elle emprunte, cette réflexion collaborative, qualitative et globale fondée sur la pensée cycle de vie, sur l’analyse fonctionnelle du produit/service à développer et sur les 3 piliers du développement durable que sont l’économique, le social/sociétal et l’environnement. Globale, car cette application logicielle intègre également l'aspect humain, le contexte social et sociétal par la prise en compte de l’ergonomie et l’adaptation des postes de travail et logistique, l’organisation des fournisseurs et sous-traitants, l’impact sur le comportement des clients, l'écosystème de valeurs dans lequel l’entreprise évolue. Tout le monde doit y gagner dans la démarche d’éco-conception, le bien-être des salariés, le partenariat des fournisseurs, la productivité pour l’entreprise, des solutions viables et responsables pour le marché et les clients. Les applications logicielles développées par ArtoGreen sont des outils en ligne soutenant les démarches d’éco-conception et de communication environnementale. Avec 20 ans d’expérience dans le développement d’outils d’Analyse de Cycle de Vie adaptés aux besoins et compétences de ses clients, ArtoGreen est convaincu de la nécessité pour les entreprises, notamment les PME ne disposant pas d’expertise en environnement, de disposer de solutions d’évaluation environnementale robustes et intuitives. Ce dernier n’a plus qu’à remplir un simple questionnaire regroupant les paramètres clés pour pouvoir identifier les principales sources d’impact et comparer les différentes options de conception. Les applications ArtoGreen permettent la réalisation d’ACV dans une optique d’éco-conception (comparaison d’alternative, matériaux, procédés…) et/ou de communication environnementale (exportation des résultats au format pdf). Les PME qui ont initié une stratégie d’éco-conception visant à diminuer l’impact environnemental de leurs produits/services peuvent simplement réduire leur dépendance au pétrole. Cela s’est notamment traduit par le développement de produits «alternatifs » (produits aqueux à la place de produits solvantés, produits incorporant des matériaux recyclés, biosourcés), de substituer 100% des matières fossiles par des matières issues de ressources renouvelables ou recyclées…

L’entreprise peut être rentable en créant de la valeur financière et extrafinancière. Le contexte de mondialisation dans lequel nous vivons actuellement pousse les acteurs économiques à être plus compétitifs, mais également à intégrer d’autres types de préoccupations. La démarche d’éco-conception - concept encore flou pour beaucoup d’entreprises – permet d’allier ces deux aspects en créant de la valeur ‘partagée’. ArtoGreen met à disposition les outils d’aide à la décision qui permettent d’englober et d’identifier la valeur extrafinancière car il permet de visualiser précisément les principales sources d'impacts d'un produit/service en conception ou en production. Faire de l’éco-conception un facteur de performance. ArtoGreen est au service de la compétitivité qualitative par la mise à disposition des PME des outils d’évaluation responsable, qualitative et extrafinancière de la performance de développement d’une entreprise et veut démontrer qu’il est possible de faire de la démarche d’éco-conception un facteur de performance à condition que celle-ci soit intégrée dans la stratégie d’entreprise.